Augmentation mammaire

Lipomodelage esthétique des seins, lipoaugmentation mammaire

Dans certaines malformations où la glande mammaire n’existe pas, l’utilisation de la propre graisse de la patiente, appelée lipomodelage ou lipostructure® ou transfert autologue de graisse, prélevée par liposuccion douce, est une alternative intéressante.

Le principe de l’augmentation mammaire

Il faut insister sur le fait que cette technique ne peut se substituer à toutes les indications de chirurgie d’augmentation mammaire. Les prothèses mammaires gardent leur place dans l’arsenal thérapeutique du chirurgien plasticien.

En effet il faut que les patientes candidates au lipomodelage :

  • disposent de graisses suffisantes,
  • ne souhaitent pas une poitrine de trop grande taille, souhaitent une petite augmentation
  • ne fume pas ou très peu
  • ne fassent pas de variation de poids trop importantes
  • ne pratiquent pas de sports de type « marathon »
  • ne devront pas avoir d’antécédents familiaux importants de cancer du sein,
  • aient une mammographie avant le lipomodelage normale ou quasi normale,
  • acceptent un suivi régulier en consultation et la réalisation d’une mammographie annuelle les trois premières années après le lipomodelage.

À l’avenir, le lipomodelage pourrait supplanter les prothèses pour les augmentations de volume modéré chez les femmes un peu rondes ou disposant de réserves localisées (par exemple au niveau de la culotte de cheval, des poignées d’amour).

Bien qu’il soit actuellement établi que toute chirurgie du sein, esthétique ou non (exérèse de tumeur bénigne ou maligne, chirurgie de réduction mammaire, plastie d’augmentation…) peut entrainer l’apparition de calcifications (liées à la cicatrisation tissulaire), ces calcifications (macro et micro-calcifications) sont différentes de celles observées dans les cancers du sein, et ne posent pas de problèmes de diagnostic pour les radiologues expérimentés.

Il n’existe, à ce jour, aucun élément permettant de penser que le transfert de graisse pourrait favoriser l’apparition d’un cancer du sein. En revanche, il n’en empêchera pas la survenue, si celui-ci devait apparaître.

La patiente a en effet son propre risque de survenue d’un cancer dont tous les facteurs ne sont pas connus.

Tous ces aspects seront évoqués avec vous lors d’une consultation personnalisée avec le Docteur Le Four n ou le Docteur Bogaert du Cabinet Carré Esthétique Lafayette de Nantes et seront à même de répondre à toutes vos interrogations.

Cette technique de lipomodelage peut s’envisager en associant le système Brava® qui prépare le sein à recevoir la micro greffe de graisse.

Une fiche d’information de la SOFCPRE (Société Française de Chirurgie Plastique, Reconstructrice et Esthétique) vous sera remise et expliquée en consultation, elle permettra de vous informer, de vous expliquer les risques de la chirurgie (complications).

Les prothèses mammaires

Le principe des prothèses mammaires

Les prothèses mammaires permettent d’augmenter le volume de seins trop petits depuis la puberté (hypotrophie primitive), à la suite d’un amaigrissement, ou de grossesse (hypotrophie secondaire).

L’augmentation mammaire par prothèse est une intervention qui restaure la poitrine des femmes, qui redonne une harmonie avec sa silhouette avec l’objectif d’un sein naturel.

Lors de la consultation, le chirurgien esthétique du Cabinet Carré Esthétique Lafayette de Nantes présentera:

  • la différence entre les divers types de prothèses mammaires (silicone, sérum physiologique, hydrogel),
  • les différentes formes (rondes ou anatomiques),
  • leur évolution avec le temps (durée de vie moyenne de 10 ans selon les fabricants),
  • l’emplacement des cicatrices (axillaire, aréolaire ou sous mammaire),
  • et les critères de choix de la position des prothèses (pré ou rétro-musculaire).

A noter que les prothèses en sérum physiologique vous sont également proposées (avec leurs avantages) en consultation par le Docteur Bogaert.

Des photos de résultats sont présentées, des essais de prothèses mammaires seront réalisés au cours des consultations (possibilité de simulation 3D du futur résultat) permettant aux patientes de mieux appréhender le futur volume.

Nous n’imposons ni la forme ni le volume des prothèses mammaires, chaque femme ayant son idée personnelle d’une « belle poitrine ». L’avis du chirurgien plasticien est indispensable pour le rendu à long terme.

Les précautions préopératoires comprennent : une consultation d’anésthésie, un bilan sanguin et une mammographie pré opératoire selon  les antécédents personnels ou familiaux de la patiente.

La durée d’hospitalisation

L’opération des prothèses mammaires dure environ 1h15 sous anesthésie générale et l’hospitalisation est de 24h en général. Il est possible parfois de réaliser la procédure en ambulatoire (hospitalisation de jour).

Les suites opératoires : elles  peuvent être plus ou moins douloureuses selon l’emplacement de la prothèse, mais des médicaments contre la douleur sont prescrits dans tous les cas tant à la clinique que pour votre retour à domicile. En général, une semaine sans travailler et un à deux mois sans sport sont nécessaires.

Un soutien gorge de maintien des prothèses est mis en place dès le lendemain de l’opération et porté pendant un mois. Selon les prothèses, un bandage est mis en fin d’intervention et gardé jusqu’à la consultation post-opératoire (8 jours).

Le résultat définitif :

Un délai de 3 à 6 mois est nécessaire pour apprécier le résultat et obtenir des prothèses mammaires très souples.
Il est important d’insister sur le fait que les prothèses mammaires:

  • n’augmentent pas le risque de cancer,
  • permettent le dépistage par mammographie et échographie,
  • et ne contre-indiquent ni la grossesse, ni l’allaitement, ni de prendre l’avion, ni de plongée sous-marine.

Depuis 2001, une tracabilité rigoureuse des prothèses est obligatoire, les références sont gardées dans votre dossier, à la clinique et une carte de porteuse d’implants vous est remise avec toutes les références (marque, forme, taille, lot…)

Les complications vous seront expliquées au cours de la consultation afin de vous informer, de vous prévenir en cas de soucis et afin que vous puissiez revoir votre chirurgien esthétique.

Tous ces aspects seront évoqués avec vous lors d’une consultation personnalisée du Docteur Bogaert et du Docteur Le Fourn au Cabinet Carré Esthétique Lafayette de Nantes qui seront à même de répondre à toutes vos interrogations.

Que vous soyez de Nantes, la Baule, Pornic ou des régions avoisinantes de la Loire Atlantique, de Vendée, voire de Paris, le Docteur Le Fourn et le Docteur Bogaert vous recevront à toutes les périodes de l’année afin de définir avec vous le traitement le plus adapté à votre morphologie et votre quotidien.

Une fiche d’information de la SOFCPRE (Société Française de Chirurgie Plastique, Reconstructrice et Esthétique) vous sera remise et expliquée en consultation, elle permettra de vous informer, de vous expliquer les risques de la chirurgie (complications).

Dernière modification : 06/02/2018